Actualités 07.04.2016 Les cliniques ont besoin d’une infrastructure informatique moderne

Berlin/Bruxelles, 5 juin 2014.
Un équipement informatique moderne est aujourd’hui un préalable important pour des soins de santé de la population affichant un haut niveau. À l’heure actuelle, pourtant, les hôpitaux d’Europe font un usage encore très disparate des possibilités et opportunités de la numérisation et de la mise en réseau électronique. Ce n’est pas seulement une question de volonté, mais également de moyens financiers et de possibilités, selon l’Association Européenne des Directeurs d’Hôpitaux (AEDH). Elle promeut donc l’échange d’expériences dans ce domaine avec ses propres événements de benchmarking et s’engage pour une concertation plus étroite entre fabricants et utilisateurs.

« Nous accordons une grande importance à ce sujet. Le bénéfice de l’informatique pour des processus de traitement sans à-coups, pour la sécurité des patients, la transparence et l’aspect fondamental de soins couvrant tous les secteurs, l’échange de données entre les hôpitaux, les centres spécialisés, les praticiens de ville, et donc également pour l’efficacité des soins, est désormais incontesté », précise le président de l’AEDH Heinz Kölking à propos de l’engagement dans ce domaine. L’AEDH a créé, à cet effet, il y a quelques années déjà, son propre groupe de travail informatique qui organise, dans le cadre du 25e congrès de l’AEDH, au début septembre, à Berlin, un symposium satellite sur l’informatique et la technologie médicale avec des intervenants internationaux.

« Les cliniques d’Europe ont beaucoup à apprendre les unes des autres dans ce domaine, » selon Heinz Kölking. Ainsi, une étude actuelle de la société d’audit et de conseil PwC menée pour le compte de la Commission européenne a montré que, par exemple, les hôpitaux allemands peuvent apprendre des hôpitaux d’autres pays européens lors du transfert électronique de données – par exemple pour les diagnostics, les courriers aux patients ou les résultats de laboratoire. Selon cette étude, seuls 6 % des établissements d’urgences allemands sont en réseau avec des acteurs externes. Les hôpitaux danois, islandais et suédois, en revanche, le sont à 50 %. (Pour l’étude « European Hospital Survey – Benchmarking Deployment of eHealth Services », 1717 cliniques d’urgences de l’UE ainsi que de Norvège et d’Islande ont été interrogées.)

La mise en place d’une structure informatique moderne s’accompagne toutefois d’investissements considérables auxquels les hôpitaux ne peuvent pas toujours faire face par eux-mêmes. Les États en crise de l’Europe, où les cliniques manquent parfois du strict nécessaire, font notamment face à un dilemme.

Pourtant, la direction des hôpitaux sait pertinemment que sans l’utilisation de l’informatique, il ne sera pas possible d’exploiter des réserves d’efficacité dignes de ce nom dans les hôpitaux et dans les soins de santé dans leur ensemble. Des échanges intensifs au-delà des frontières des hôpitaux et des pays constituent donc un bon investissement, et notamment peu coûteux, quelles que soient les différences entre les systèmes de santé en Europe. Lecongrès de l’AEDH, en septembre, donnera une fois de plus cette possibilité.

Contexte

Du 10 au 12 septembre, l’Association Européenne des Directeurs d’Hôpitaux (AEDH) organise à Berlin sa 25e conférence. Elle y attend quelque 600 gérants et directeurs d’hôpitaux de tous les pays de l’Union européenne. Ce grand événement de la gestion des hôpitaux est organisé par le Verband der Krankenhausdirektoren Deutschlands (Association des directeurs d’hôpitaux d’Allemagne – VKD).

On trouvera le programme et de plus amples informations sur www.eahm-berlin2014.de.

L’Association Européenne des Directeurs d’Hôpitaux (AEDH) est une communauté de travail de 24 associations représentatives des directeurs d’hôpitaux des pays d’Europe. Elle compte 16 000 membres.
Les objectifs de l’Association Européenne sont notamment:
•    de promouvoir la compétence et la prise de responsabilités professionnelles des directeurs et des cadres de la direction des hôpitaux et du système hospitalier dans les pays européens
•    d’élaborer des propositions en vue de rapprocher les systèmes hospitaliers dans l’UE à titre de base pour la construction d’une « Europe sociale »
•    d’exercer une influence sur les règlements de l’UE ayant des répercussions sur les hôpitaux.

Contact

Association Européenne des Directeurs d’Hôpitaux AEDH/EAHM/EVKD
Mr Willy Heuschen
Secrétaire général
Boulevard du Jardin Botanique 32
1000 Brussels
BELGIUM

Telephone:  +32 (0) 28887811
E-Mail:  willy.heuschen@eahm.eu.org

Verband der Krankenhausdirektoren Deutschlands e. V. (VKD)
Gabriele Kirchner
Directrice
Oranienburger Str. 17
10178 Berlin

Tel.: +49 (0) 30 28885914
E-mail: g.kirchner@vkd-online.de